Investir dans une SCPI, un OPCI,
SCI, ou SCI de construction vente...

 


Lorsque vous choisissez d’investir dans l’immobilier, plusieurs possibilités s’offrent à vous. Néanmoins, votre choix dépendra plus particulièrement de vos objectifs et de votre motivation. Certains feront le choix de constituer un patrimoine immobilier en vue de le léguer, ou bien de le faire fructifier. D’autres préfèreront le rentabiliser rapidement en le vendant ou en le louant. Enfin, des investisseurs préfèreront la construction d'un immeuble et sa revente immédiate sans quelle soit habitée avec le seul but de faire des profits.

Comment choisir

La SCPI, l’OPCI et la SCI sont des sociétés civiles consacrées à l’acquisition et à la gestion d’un patrimoine immobilier. De manière générale, si vous souhaitez :

scpi, opci, sci, sci construction vente, société civileconstituer un patrimoine immobilier et gérer vous-même l’ensemble de vos biens, optez pour une SCI, à capital variable de préférence ou SCI familiale si vous souhaitez acheter et gérer un bien en famille.

investir dans l’immobilier et laisser à un professionnel ou à une société la gestion de vos biens, choisissez une SCPI ou un OPCI.

Investir dans le seul but de faire des profits immédiats, c'est-à-dire construire un immeuble pour le revendre tout de suite - maisons, appartement ou par lots - sans avoir à la louer entre-temps, ce sera une SCI de construction-vente qu'il faudra choisir.


Des structures distinctes

La SCPI ou Société Civile de Placement Immobilier est principalement un outil d’investissement, que l’on souhaite faire fructifier. L’acquéreur devient actionnaire d’une partie d’un patrimoine immobilier, mais il n’en connait pas forcément la composition exacte. De ce fait, il peut aussi bien s’agir de bureaux, ou de logements,… Cette structure possède certains avantages, comme une gestion moins stressante étant donné qu’elle est déléguée à des spécialistes. Ces spécialistes pourront vous conseiller dans le cas où vous désirez acquérir plus ou moins de part dans une SCPI. De cette manière, vous disposerez d’une relative sécurité et de la rentabilité de l’immobilier.

L’OPCI ou Organisme de Placement Collectif en Immobilier, a été créé en 2005 pour remplacer la SCPI et attirer plus d’investisseurs. Ce grâce à une structure plus souple. En effet, si la majorité de l’investissement se fait dans l’immobilier, une partie peut être investie sur les marchés financiers. Ce qui permet aux porteurs de bénéficier d’une meilleure liquidité. En outre, elle offre des performances supérieures grâce à l’exposition aux valeurs mobilières.

La SCI ou Société Civile Immobilière possède une structure qui offre plus le de libertés en termes d’organisation et de fiscalité. Contrairement à la SCPI, la SCI permet de choisir le contenu de votre patrimoine immobilier. De plus, il offre la garantie que ce patrimoine pourra rester dans votre famille, notamment grâce à un pacte d’associés qui régit la revente des parts et la succession.

La SCI n'a pas pour but d'acheter pour revendre - elle ferait ainsi du commerce, ce qui lui est interdit -, mais d'acheter pour gérer. Comme il est précisé plus haut, c'est alors la société en SCI de construction-vente dont il faudra faire le choix si tel est le but poursuivi.

Quelques conseils
pour bien investir

Pour que l’investissement dans une SCPI soit rentable, il est essentiel d’investir dans une société possédant un patrimoine immobilier qui se situe dans une zone attractive. De plus, la SCPI étant risquée au niveau de la perte en capital, il est préférable de choisir une société de grande taille. Cela permettra de mutualiser et de réduire les risques liés au défaut de payement des locataires.

Avant d’investir dans une SCI, une SCPI ou un OPCI, il est important de demander conseil auprès de spécialistes dans le domaine de l’immobilier*. En outre, n’hésitez pas à faire une étude approfondie des différentes offres qui s’offrent à vous, en vous penchant sur l’historique des performances passées et en étudiant le montant des dividendes versé aux associés.

Toutefois avant de se lancer dans un investissement immobilier, il est nécessaire de vérifier la performance énergétique de l’habitat. Si celui-ci présente des problèmes au niveau de la consommation d’énergie, ce ne sera pas un investissement rentable. Pour le savoir, un bilan thermique est toujours conseillé.

(*) Centre régional de l'habitat

Autres articles en rapport avec le sujet :

sci-societecivileimmobiliere
sci-societecivileimmobiliere-variable
statutsdesci
editionsjuridiques