Investir dans une SCI, une SCCV,
ou une SCIA ?

 


Lorsque vous choisissez d’investir dans l’immobilier, plusieurs possibilités s’offrent à vous. Néanmoins, votre choix dépendra plus particulièrement de vos objectifs et de votre motivation. Certains feront le choix de constituer un patrimoine immobilier en vue de le léguer, ou bien de le faire fructifier. D’autres préfèreront le rentabiliser rapidement en le vendant ou en le louant. Enfin, des investisseurs préfèreront la construction d'un immeuble et sa revente immédiate sans quelle soit habitée avec le seul but de faire des profits.

Comment choisir

La SCPI, l’OPCI et la SCI sont des sociétés civiles consacrées à l’acquisition et à la gestion d’un patrimoine immobilier. De manière générale, si vous souhaitez :

scpi, opci, sci, sci construction vente, société civileconstituer un patrimoine immobilier et gérer vous-même l’ensemble de vos biens, optez pour une SCI, à capital variable de préférence ou SCI familiale si vous souhaitez acheter et gérer un bien en famille.

investir dans l’immobilier de construction et encaisser les bénéfices avec une SCCV

Investir dans l'immobilier déjà construit, c'est-à-dire construire un immeuble pour le revendre uniquement à ses associés par le biais d'une société civile immobilière d'attribution


Autres structures

La SCPI ou Société Civile de Placement Immobilier est principalement un outil d’investissement, que l’on souhaite faire fructifier. L’acquéreur devient actionnaire d’une partie d’un patrimoine immobilier, mais il n’en connait pas forcément la composition exacte. De ce fait, il peut aussi bien s’agir de bureaux, ou de logements,… Cette structure possède certains avantages, comme une gestion moins stressante étant donné qu’elle est déléguée à des spécialistes. Ces spécialistes pourront vous conseiller dans le cas où vous désirez acquérir plus ou moins de part dans une SCPI. De cette manière, vous disposerez d’une relative sécurité et de la rentabilité de l’immobilier.

L’OPCI ou Organisme de Placement Collectif en Immobilier, a été créé en 2005 pour remplacer la SCPI et attirer plus d’investisseurs. Ce grâce à une structure plus souple. En effet, si la majorité de l’investissement se fait dans l’immobilier, une partie peut être investie sur les marchés financiers. Ce qui permet aux porteurs de bénéficier d’une meilleure liquidité. En outre, elle offre des performances supérieures grâce à l’exposition aux valeurs mobilières.

La SCI ou Société Civile Immobilière possède une structure qui offre plus le de libertés en termes d’organisation et de fiscalité. Contrairement à la SCPI, la SCI permet de choisir le contenu de votre patrimoine immobilier. De plus, il offre la garantie que ce patrimoine pourra rester dans votre famille, notamment grâce à un pacte d’associés qui régit la revente des parts et la succession.

La SCI n'a pas pour but d'acheter pour revendre - elle ferait ainsi du commerce, ce qui lui est interdit -, mais d'acheter pour gérer. Comme il est précisé plus haut, c'est alors la société en SCI de construction-vente dont il faudra faire le choix si tel est le but poursuivi.

Concernant le SCCV ou société civile de construction vente a pour but d'acheter un terrain constructible, d'y construire un bien immobilier et de revendre dès la construction terminée à une personne physique ou morale à l'exception des associés de la SCCV qui encaisseront les bénéfices proportionnellement au nombre de parts qu'ils détiennent dans celle-ci.

La SCIA - société civile immobiliere d'attribution - est créée pour acheter un bien déja construit et de revendre par lot à ses associés uniquement à l'exception de toutes autres personnes extérieures.

Autres articles en rapport avec le sujet :

sci-societecivileimmobiliere
sci-societecivileimmobiliere-variable
statutsdesci
editionsjuridiques